Les équipes dirigeantes doivent réinventer leur façon de travailler pour préparer l’après-crise

30 Avr 2020

Il est illusoire de penser que l’après-crise pandémie Covid-19 sera identique à l’avant. Trop de faiblesses et de dysfonctionnements sont apparus au grand jour, dans le monde entier, pour se permettre de faire comme si rien ne s’était passé. Les attentes et priorités d’une majorité de personnes ont déjà changé ou vont changer dans les prochaines semaines et prochains mois. Notre santé et le développement durable vont prendre de plus en plus d’importance dans nos vies. Nos habitudes vont évoluer.

Les entreprises ne peuvent ignorer cet état de fait et vont devoir réinventer leur façon de travailler… du moins celles qui veulent continuer d’exister.

C’est une opportunité, qui s’offre à nous, pour accélérer les transformations et le changement dans les entreprises. En conduite du changement, nous appelons cela la «Burning Platform» : l’évènement ou la situation qui ne vous donne pas d’autres choix que de faire différemment, pour survivre. À nous de construire la «Vision» de ce que ce changement nous apportera.

Mais une fois cette prise de conscience réalisée, il faut rapidement agir. Ne pas perdre de temps à tergiverser, à se dire «c’était mieux avant» ou encore laisser nos anciens réflexes prendre le dessus. C’est aujourd’hui et maintenant que les entreprises doivent agir. Cette pandémie a un impact majeur sur notre monde, sur nos attentes à tous, y compris les clients de vos clients, vos clients et vos collaborateurs. Prenez en compte ce changement si vous voulez survivre.

6 Conseils pour aider les équipes dirigeantes à se réinventer

Comme toute conduite du changement, celle-ci doit commencer par une approche Top-Down. L’exemple doit venir du plus haut de l’entreprise.

  • L’équipe dirigeante doit, dès aujourd’hui, réinventer sa façon de travailler en appliquant de nouvelles règles. Plus vous attendez, plus vous mettez en danger votre organisation, car vous réduisez sa capacité d’action. 
  • L’équipe dirigeante doit apprendre à prendre des décisions rapides et s’assurer d’une mise en œuvre tout aussi rapide. L’action doit être sa priorité, le statuquo étant son pire ennemi.
  • L’équipe dirigeante doit apprendre à travailler avec des informations incomplètes ou encore non vérifiées, à partager ses intuitions et ressentis et à prendre des décisions sur ces bases. 
  • L’équipe dirigeante doit apprendre à proposer des projections estimées construites sur ces décisions et enrichies de son expertise ainsi que des signaux faibles des marchés de l’entreprise. 
  • L’équipe dirigeante doit accepter de remettre en cause ses décisions en fonction des résultats obtenus et de l’évolution des marchés. C’est un nouveau monde, nous devons accepter les échecs tout en comprenant le pourquoi des écarts et en apprenant de nos erreurs.
  • L’équipe dirigeante doit apprendre à piloter l’exécution de sa stratégie en reliant le «run de l’activité», les objectifs court-terme et les objectifs moyen-terme. Elle doit prendre des décisions sur le court-terme en gardant en tête l’impact de ces décisions sur la stratégie à moyen-terme. 

Lorsque l’équipe dirigeante sera devenue exemplaire sur cette nouvelle façon de travailler, cette dernière pourra être largement cascadée au sein de l’organisation afin que les décisions se prennent au niveau auquel une décision compétente peut être prise afin d’en accélérer sa mise en œuvre.

Il faut se relancer, les équipes dirigeantes doivent réinventer leur façon de travailler pour se préparer à l’après-crise pandémie Covid-19 et entreprendre des actions qui paraissaient encore inenvisageables il y a quelques mois.

Yves CONNAN | Président KA MATE Strategy & CEO STEERVISION

Loading...
%d blogueurs aiment cette page :